Psychothérapie, définition et explications

Qu’est-ce qu’une psychothérapie ?

Une psychothérapie (ou thérapie) est une méthode de traitement par des moyens psychologiques. Elle se distingue de la chimiothérapie (traitement par des médicaments) et de la somato-thérapie (traitement par médiation corporelle).

Une psychothérapie implique nécessairement l’exercice de la parole mais ne s’y limite pas. C’est une méthode thérapeutique qui met à contribution des leviers psychologiques dans le but d’aider le patient à traiter des difficultés, des symptômes ou des problématiques.

Il existe un grand nombre de méthodes en psychothérapie.

Il existe en France plus de 400 méthodes de psychothérapies différentes, regroupées selon de grands courants (orientation psychanalytique ; cognitivo-comportemental ; systémique ; humaniste ; psycho-corporel ; intégratif ; etc.)

Chaque grand courant a ses spécificités et propose  des cadres de travail différents. Il y a donc de grandes différences entre les méthodes (jouant sur des combinaisons de leviers psychologiques différentes). Une méthode peut s’avérer très efficace pour une personne et pas du tout pour une autre.

Les thérapies intégratives proposent de recombiner les découvertes et avancées d’anciennes méthodes, afin d’en améliorer l’efficacité.

On distingue les psychothérapies à :

  • Long terme (plus de 50 séances, au moins 18 mois, jusqu’à parfois plus de 10 ans)
  • Moyen terme (entre 15 et 50 séances, sur 6 à 18 mois)
  • Court terme (entre 2 et 15 séances, en moins de 6 mois)

Attention :

  •  Ce n’est pas  la durée de la thérapie qui fait son efficacité, mais plutôt l’adéquation entre la méthode proposée, le “style” du thérapeute et les besoins du patient
  • Une thérapie brève (2 à 10 séances) est donc une thérapie à court terme.  Il estpossible de traiter troubles lourd ou des symptômes aigus en thérapie brève.

Oui. Mais en France, nous avons encore du retard, notamment à cause de préjugés tenaces.

Heureusement, les mentalités évoluent et de plus en plus de personnes et professionnels (notamment du milieu médical) reconnaissent l’utilité des psychothérapies.

En effet, la psychothérapie, toutes méthodes confondues tant aujourd’hui à être reconnue dans de nombreux pays comme un des traitements les plus efficaces.

Comment réussir sa thérapie ?

Pour réussir sa psychothérapie, il faut :

1) Un professionnel avec qui le courant passe

2) Un professionnel compétent et bienveillant

3) Une méthode adaptée à vos besoins et à votre personnalité

.

Prenons des exemples :

  • Si vous avez besoins que des changent dans votre vie, orientez-vous vers des méthodes qui mettent en avant leur efficacité pour produire du changement.
  • Si souhaitez traiter un symptôme très spécifique comme une phobie, privilégiez une  méthode qui met en avant le traitement de ce type de symptôme.
  • Si vous ne voulez pas rester en thérapie plusieurs années, orientez-vous vers des thérapies brèves.
  • Etc.

Comment avoir les infos ? En regardant sur internet ou en appelant les professionnels concernés.

D’abord en appelant au téléphone : c’est l’occasion de se faire une première impressions en posant vos questions.

Si cette première impression est bonne, vous pouvez alors prendre un premier rendez-vous pour essayer. Donnez vous 3 à 5 consultations pour voir si ce la vous convient. N’hésitez pas à changer si vous avez des doutes.

Soyez à l’écoute de vous-même et faites-vous confiance. Et n’oubliez pas qu’un thérapeute qui convient à votre meilleur ami peut ne pas vous convenir du tout.

Un professionnel compétent et bienveillant :

  • Vous propose un cadre de travail clair (méthode, objectifs, durée, résultats à attendre)
  • Reste bienveillant en toutes circonstances
  • Ne vous infantilise pas
  • Peut proposer mais ne décide pas à votre place
  • Se remet en question et ne vous fait jamais de reproches
  • Évalue son travail et les effets de la thérapie
  • Finit par obtenir des résultats ou reconnaît ses limites et vous réoriente vers de meilleures solutions
M. Fathi-Berrada, psychologue : psychothérapie définition et explications

Psychologue (titulaire d’un BAC+5) , enseignant à l’Université et psychothérapeute, je vous accompagne avec méthode à comprendre les causes, identifier vos besoins et aller vers les changements souhaités.

Je vous propose une démarche pragmatique : nous définissons des objectifs simples et concrets, nous avançons pas à pas et faisons un bilan à chaque séance.

Tarifs

55€ à 90€ la séance.

Tel : 07 69 69 92 99

Comment avançons-nous ?

Il peut arriver de ressentir un certain poids, de ne plus réussir à exprimer ses potentiels, d’avoir le sentiment de ne plus pouvoir être véritablement soi-même et cela malgré tous nos efforts pour essayer de nous sentir mieux.

C’est ce que l’on appelle des thérapies brèves. Il est ainsi possible de gagner du temps, de retrouver de la sérénité, de se sentir plus détaché, bien, à sa place, etc.

Nous allons à l’essentiel : il n’est pas nécessaire de raconter toute votre vie. Lâcher prise, reprendre le contrôle, mieux s’exprimer, poser des limites, retrouver la confiance, l’estime ou l’envie, redeviennent alors possibles.

À la fin de la séance, vous décidez de reprendre un rendez-vous ou non. Nous choisissons ensemble la méthode de travail appropriée. 

En savoir plus : Les principaux types de psychothérapie

Issues de la psychanalyse, ces thérapies sont à moyen ou long terme. Elles sont utiles pour comprendre son propre fonctionnement, ses conflits internes et mécanismes inconscients. Elles permettent parfois des déclics libérateurs.

En revanche elles ne semblent pas très efficaces pour se libérer de traumatismes, modifier ses comportements, se libérer de symptômes récalcitrants ou de difficultés au niveau émotionnel.

Issues des sciences cognitives et des neurosciences, elles visent à corriger des comportements et pensées dysfonctionnelles. Elles propose une approche active qui demande souvent beaucoup de travail hors des séances. Elles sont efficaces pour se “déconditionner” de certains réflexes ou habitudes et en apprendre de nouveaux.

La compréhension de soi est moins fine que dans les approches d’orientation psychanalytiques, mais plus claire et plus accessibles au grand public.

Issues de l’intégration de plusieurs disciplines scientifiques (physique, psychologie, cybernétique, etc.), elles sont très efficaces pour modifier ses habitudes relationnelles et certains réflexes de pensées. C’est pourquoi, elles ont d’abord été très utilisées en thérapie familiales, avant d’être généralisées.

Le courant humaniste a permis des avancées majeures dans le domaine de la relation au patient. Les thérapies de ce type sont centrées sur la qualité de la relation entre le thérapeute et le patient ainsi que sur l’activation et la libération des ressources du patient.

Elles sont très efficaces pour surmonter des épreuves douloureuses, engager des changements dans sa vie, modifier ses relations, reprendre confiance en soi, etc.

Ces thérapies sont centrées sur les relations entre le corps et l’esprit. Elles s’appuient sur des techniques corporelles (massages, touchés thérapeutiques, etc.) ou neurophysiologiques (comme l’hypnose par exemple).

Elles peuvent être efficaces pour un grande variété de problèmes ou difficultés. elle peuvent être particulièrement utiles dans le traitement de traumatismes (qui laissent toujours une emprunte au niveau physiologique).

Les thérapies intégratives sont des méthodes structurées qui recombinent les découvertes et leviers d’actions d’autres psychothérapies afin d’en améliorer l’efficacité. Elles sont souvent conçues à d’un mécanisme nouveau (comme en la thérapie EMDR par exemple) et/ou de plusieurs années de recherche, comme en en  Thérapie Brève Self Inductive (ou TBSI) par exemple.

Elles sont efficaces pour traiter une grande variétés de difficultés, troubles ou symptômes (traumatismes, difficultés relationnelles, émotions, confiance en soi, anxiété, etc.). Avec ce type de méthode, on se donne des objectifs précis et simples et on évalue régulièrement les changements (comme en thérapie cognitivo-comportementale).

Les toutes dernières méthodes de psychothérapie intégratives sont très tournées vers : une approche humaniste, la dimension émotionnel et l’emploi de mécanismes découverts grâce aux neurosciences. On y retrouve notamment des thérapies telles que l’ICV, l’EMDR, ACT ou la TBSI,