Les différents psy

Entre tous les psy (psychologue, psychiatre, psychanalyste, etc.), il n’est pas évident de s’y retrouver. Voici des explications rapides.

Le psychologue est l’expert reconnu de la psychologie. Titulaire d’un Master (BAC+5 en psychologie) ou d’un doctorat (BAC+8), il a bénéficié d’au moins 1500h d’enseignements en psychologie (stages non compris). Chaque psychologue s’est spécialisé dans un ou plusieurs domaines de la psychologie. Il peut également s’être spécialisé dans un type de public  (enfants, adolescents, personnes âgées, etc.) .

Selon sa  spécialisation il est  formé à différents types  d’interventions : accompagnement psychologique, conseil, orientation, soutien, diagnostic psychologique (individuel, groupal, institutionnel), bilan psychologique, tests, etc. Certains psychologues se sont également formés à la psychothérapie. Il existe donc des psychologues-psychothérapeutes.

On peut consulter un psychologue dès lors que l’on rencontre des difficultés impliquant la dimension psychologique et que l’on souhaite voir un changement à ce niveau. Il peut s’agir ou non de “trouble mentaux”. N’étant pas personnel médical, les consultations chez le psychologue ne sont pas remboursée par la SECU. Voyez avec votre mutuelle.

Pour encore plus de détails sur la profession de psychologue, suivez ce lien.

Le psychiatre est l’expert reconnu de la psychiatrie. C’est un médecin généraliste (BAC+7) qui a validé en plus le Diplôme d’Etudes Spécialisés en psychiatrie.  Cette spécialisation comprend 4 ans d’internant et environ 250h de formation théorique obligatoire (tous domaines confondus).  Attention, le psychiatre n’est ni formé à la psychologie, ni à l’accompagnement psychologique.

La psychiatrie est la spécialité de médecine dont la vocation est de classifier, diagnostiquer et traiter médicalement ce qu’elle appelle des troubles mentaux (ou psychiatriques). Le psychiatre au traitement par des médicaments. Certains psychiatres se forment (en plus) à des méthodes de psychothérapies particulières.

Vous pouvez également consulter un psychiatre pour des troubles moins graves, si vous souhaitez être traité médicalement. Les consultations chez le psychiatre  sont remboursées par la SECU.

Pour avoir encore plus d’informations sur la profession de psychiatre, suivez ce lien.

Un psychanalyste a été reconnu apte à exercer la psychanalyse (par une école de psychanalyse). Cela ne renvoie à aucun diplôme d’état.

La psychanalyse est une méthode d’exploration de l’inconscient (et un ensemble de concepts). Attention ne pas confondre psychanalyse et psychologie. En effet, la psychologie se fonde sur la démarche scientifique, ce qui n’est pas le cas de la psychanalyse. Un psychanalyste n’est donc pas un psychologue.

Certains psychiatres et psychologues sont aussi psychanalystes. Seulement, un part d’entre eux exercent la psychanalyse, sans expliquer au patient que cela ne relève pas de la psychologie.  C’est de là que viennent les confusions entre psychologue, psychiatre, psychanalyste, psychologie et psychanalyse. 

Attention, le but d’une psychanalyse n’est pas de faire disparaître des symptômes ou de traiter des difficultés, mais de mettre à jour ses propres processus inconscients. Si vous cherchez un moyen de traiter des difficultés, je vous conseille plutôt de faire une psychothérapie.

Pour en savoir plus sur le statut de psychanalyste et la psychanalyse.

Un psychothérapeute est un professionnel reconnu par l’Etat comme apte à exercer la psychothérapie. Ce titre est cumulable avec d’autres. On trouve par exemples des psychologues-psychothérapeutes, ou des médecins-psychothérapeutes.

Une psychothérapie, c’est une méthode de traitement par des moyens psychologiques. On peut ainsi traiter toute sorte de difficultés ou troubles psychologiques, des plus “légers” au plus “graves”. On peut donc consulter en psychothérapie à dès que l’on rencontre des difficultés (psychologiques, relationnelles ou autre) que l’on arrive pas dépasser par ses seuls moyens.

Lorsqu’on rencontre un psychothérapeute, le plus important est de se renseigner sur le sérieux de sa formation. Voici quelques critères pour vous aider :

  • La formation se fait sur plusieurs années
  • Un important travail de thérapie personnel est demandé (à travers des stages et/ou une thérapie individuelle)
  • Une supervision est obligatoire pour être titulaire (être supervisé par un formateur pendant plusieurs années)

Plus de détails sur la profession de psychothérapeute à cette adresse.

Les autres appellations psy, telles que psychopraticien, thérapeute ou praticien en psychothérapie, ne sont pas protégées par la loi. En fait, elles sont employées par des personnes qui pratiquent la psychothérapie, mais qui n’ont aucun des titres de psychologue, psychiatre, psychanalyste ou psychothérapeute.

Cela ne veut pas dire qu’il s’agit de mauvais praticiens ; il y a même de très bon psychopraticiens.  Il faut cependant rester vigilant car les abus sont plus courants avec ces appellations. Pour vérifier le sérieux de la formation d’un psychopraticien ou autre praticien psy, vous pouvez appliquer les critères que je vous donne dans la rubrique sur le titre de psychothérapeute.

Pour avoir plus de détails se le titre de psychopraticien ou d’autres appellations telles que “thérapeute“.

A savoir sur les psy

Les prix oscillent en général entre 40€ et 80€ pour des séances en 45 et 60mn. Les tarifs les plus courants sont 50€ à 60€. Ils peuvent dépasser 100€ pour des séances de plus d’une heure. Cependant, le prix du consultation dépasse très rarement les 180€.

Certains professionnels acceptent de réduire leurs tarifs en échange d’un paiement en espèce. Si vos moyens sont limités, vous pouvez leur demander.

Les consultation psychologiques et les séances de psychothérapie ne sont pour l’instant pas remboursées en France. Certains psychiatres-psychothérapeutes font cependant des feuilles de soin. Voyez directement avec eux.

Notez que des expérimentations sont actuellement en cours pour tester le remboursement des psychothérapies. Si vous souhaitez intégrer cette expérimentation, contactez votre médecin traitant. Dans l’attente sachez que les mutuelles développent de plus en plus des forfaits de remboursement pour des consultations chez un psychologue.

Enfin, vous pouvez accéder gratuitement à des consultations psychologiques par le biais d’associations à but non lucratif ou  en prenant un rendez-vous dans un CMP (Centre Médico-Psychologique).

Les psychologues, psychiatres et psychothérapeutes sont amenés à collaborer dans l’accompagnement de nombreuses personnes souffrant de troubles dits “psychiatriques”. De par sa formation initiale :

  • Le psychologue évalue le fonctionnement psychologique (diagnostic psychologique) comprend la personne, la conseille, l’oriente et l’accompagne au plan psychologique.
  • Le psychothérapeute dispose de méthodes de traitement permettant de se libérer de difficultés, symptômes ou troubles.
  • Le psychiatre pose un diagnostic psychiatrique (selon une classification) et peut prescrire un traitement médicamenteux.

Attention : certains psychologues et psychiatres sont aussi formés à la psychothérapie ou à psychanalyste. Enfin, notez que de récents travaux tendent à montrer que la psychothérapie (toutes méthodes confondues) est un des traitements les plus efficaces.