Le psychologue définition

Qu’est-ce qu’un psychologue ?

Le psychologue est l’expert reconnu de la psychologie en France. Titulaire d’un Master (BAC+5 en psychologie) ou d’un doctorat (BAC+8), il a bénéficié d’au moins 1500h d’enseignements en psychologie (stages non compris), sans compter les enseignements connexes propres à son cursus (biologie, neurophysiologie, statistique, méthode scientifique, épistémologie, etc.).

Le titre de psychologue est délivré par l’Université de Sciences humaines. Il est donc protégé par la loi. Ainsi, toute personne usurpant le titre de psychologue est passible de poursuites pénales.

Un psychologue peut compléter sa formation initiale en validant d’autres diplômes ou en se formant à des méthodes de psychothérapie spécifiques. Chaque psychologue est spécialisé  :

  • dans un ou plusieurs domaines de la psychologie (psychologie clinique, psychologie sociale, psychologie interculturelle, etc.) ;
  • et/ou dans un type de public  (enfants, personnes âgées,  etc.) ;
  • et/ou dans un type de trouble ou de problématique (troubles du comportement alimentaire, phobies, et.)
  • et/ou dans certaines méthodes d’intervention (thérapie brève, EMDR, thérapie d’orientation psychanalytique, etc.)

Un psychologue peut en plus être psychothérapeute ou psychanalyste. Les psychologues cliniciens (spécialisés en psychologie clinique et en psychopathologie) remplissent d’office les conditions qui ouvrent droit au titre de psychothérapeute.

Le psychologue intervient auprès d’individus, de groupes ou de collectifs (institution, entreprises, etc.). Sa vocation est de permettre une meilleure compréhension d’un problème ou d’une situation impliquant la dimension psychologique (diagnostic psychologique). Il peut ensuite, orienter, conseiller ou accompagner. Pour cela, il dispose de connaissances en psychologie, d’outils (comme les tests) et de méthodes (d’accompagnement psychologique, de psychothérapie, etc.).

Le psychologue intervient par des moyens psychologiques, dans le respect de la liberté et de la dignité humaine. Il ne prescrit pas de médicament. Son action est gouvernée par le code de déontologie des psychologues.

La psychologie est la discipline dont la vocation est d’étudier scientifiquement le fonctionnement psychologique humain en général, ainsi que les facteurs qui l’influencent (biologiques ou environnementaux).  Elle est composée de plusieurs spécialités (comme la médecine). Attention ne pas confondre la psychologie avec la psychanalyse ou la psychiatrie.

En effet, la psychanalyse est une méthode d’exploration de l’inconscient associée à une conception particulière du psychisme. La psychanalyse n’applique pas la démarche scientifique. Quant à la psychiatrie, c’est la spécialité de médecine qui a vocation à classifier, diagnostiquer et traiter médicalement les “pathologies mentales”.

On parle de pathologie mentale ou trouble psychiatrique lorsqu’une personne se retrouve dans un état où sa conscience et son identité sont profondément altérées. La psychiatrie recherche des explications médicales (et non psychologiques) à ces phénomènes.

La spécialité de la psychologie dont la vocation et d’expliquer et de traiter psychologiquement les “pathologies mentales” est la psychopathologie. Psychopathologie et psychiatrie étudient donc le même objet. Ces spécialités sont donc complémentaires.

La SECU ne rembourse pas les consultations faites par un psychologue en profession libérale. Il y a cependant des expérimentations en cours sur le remboursement des psychothérapies. Renseignez-vous auprès de votre médecin traitant.

Enfin, il est possible que votre mutuelle prenne en charge certains frais. Consultez votre contrat de mutuelle afin de voir si vous y avez droit !

Dans quels cas consulter ?

Vous pouvez consulter dès que vous rencontrez des difficultés que vous n’arrivez pas à traiter par vos seul moyens, et cela malgré vos différentes tentatives.

L’idée selon laquelle si on consulte un psychologue, c’est qu’on est “fou” est totalement fausse, de même que celle qui consiste à croire qu’il faudrait “attendre le dernier moment”.

L’intervention d’un psychologue vise à :

  • Atténuer une souffrance,
  • Trouver des solutions ;
  • Traiter des difficultés, des problématiques ou des symptômes ;

Cela permet de :

  • Trouver des solutions à des problèmes ;
  • S’orienter, faire des choix, prendre des décisions ;
  • Mieux se comprendre ;
  • Favoriser un meilleur équilibre  ;
  • Mieux s’épanouir, être plus heureux.

Les tarifs sont variables. Cela dit, ils se situent entre 40€ et 180€ pour des séances entre 45mn et 2h. Le montant dépend généralement de la durée de la séance. Certains professionnels acceptent parfois d’aménager leurs tarifs. Vous pouvez le leur demander.

Attention : il faut aussi prendre en compte la durée : une thérapie de 10 séances à 80€ la séance coûte moins cher qu’une thérapie de 2 ans  à 35€ la séance (1 séance par semaine). Et vous avez des résultats plus vite.

Si vous souhaitez consulter, je vous conseille d’aller vers un psychologue qui s’est formé (après ses études) à une méthode de psychothérapie particulière (il en existe plus de 400 différentes).

Pour un maximum d’efficacité, il est préférable de commencer par une thérapie structurée. Une thérapie structurée est une méthode qui cible des objectifs précis à l’aide d’un protocole de travail précis, que le professionnel sera à même de vous expliquer.

En commençant par une thérapie brève, vous vous donnez la possibilité de maximiser les bénéfices, tout en gardant l’opportunité d’accéder à une approche à moyen ou long terme par la suite (si vous en avez encore besoin).

Cela est moins évident en commençant par une thérapie à long terme. Une thérapie  longue a tendance développer une forme de dépendance au thérapeute qui rend plus difficile le fait d’essayer autre-chose.

Vous avez besoin d'un renseignement ?

Si vous êtes dans les environs de Toulouse, n’hésitez pas à me joindre directement au 07 69 69 92 99  : je répondrai avec plaisir à vos questions

Comment bien choisir son psy ?

Trois questions à se poser

La réussite d’une thérapie ou d’un accompagnement psychologique dépend de l’adéquation entre le professionnel, ses méthodes de travail et vous.  Trois questions sont donc essentielles :

  • « Est-ce que je me sens bien (dans la relation à ce professionnel ?) »
  • « Ses méthodes et sa façon de travailler me conviennent-elles ? »
  • « Est-ce que cela porte ses fruits? Est-ce que cela a un effet ? »

Si un de ces trois points n’est pas clair, il est préférable de changer.

Les caractéristiques du “bon psy” :

De plus, vous retrouverez ces caractéristiques chez tout “bon psy” :

  • Le non-jugement ;
  • La bienveillance inconditionnelle ;
  • Le respect de la liberté de choix et de penser du patient ;
  • Le respect de la personne dans sa globalité.

Si un de ces critères n’est pas respecté par un professionnel, il vaut mieux arrêter. Pour aller plus loin, vous pouvez vous procurer la méthode que j’ai mise au point pour vous aider à bien choisir votre psy.

Si je vois déjà un psychiatre ?

Consulter un psychologue n’exclue en aucun cas de voir d’autres professionnels. De même, consulter un médecin psychiatre n’exclue pas de voir un psychologue.

En effet, ces deux professions sont issues de formations et de cursus différents.  C’est pourquoi, ils ont des compétences fondamentales différentes et donc complémentaires. Le psychologue l’expert en psychologie et le psychiatre est l’expert en psychiatrie.

psychologue définition